Présentation d'Ariena

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Présentation d'Ariena

Message par Ariena le Dim 16 Juil 2017 - 7:05

La version courte (pour les flemmards, comme moi parfois)


   Bonjour tout le monde,

   J'ai 20 ans (bientôt 21), et je viens pour la toute première fois d'essayer de prendre le contrôle de mon rêve (ou cauchemar ?). Je tiens un journal des rêves écrit que j'alimente depuis septembre 2015. Je me pose énormément de questions concernant les rêves "normaux" et les rêves lucides. Mis à part cela, je suis étudiante en école d'ingénieurs (j'entre dans la deuxième année du cycle) et j'aime consacrer mon temps libre à faire des pâtisseries. Je précise que je n'ai jamais souhaité prendre le contrôle d'un de mes rêves auparavant.

La version longue (je vous avais prévenu qu'elle était longue)

   Contrairement à mon entourage, je me suis toujours plutôt bien souvenue de mes rêves. Les rêves de mon enfance se résument globalement à de nombreux cauchemars. Nombreuses sont les fois où je me suis faite dévorée vivante par un chien ou un loup (et on se demande pourquoi je n'aime pas trop les chiens)... Depuis toujours, je possède un rêve qui se répète quand j'ai une forte fièvre (à détailler ultérieurement ?).
   Comme mentionné dans la version courte, j'entretiens un journal des rêves. A la base, je le tenais surtout parce que je traversais une mauvaise passe. Je l'entretiens désormais au gré de mon envie (mais surtout selon la flemme du moment). Si jusqu'ici j'écrivais dedans, ce n'était point dans le but de parvenir à contrôler mes rêves mais seulement parce que je me souviens d'énormément de détails en me réveillant. Le fait d'écrire mes rêves quelque part me permet de me vider la tête. Voilà comment se déroulent la plupart de mes rêves :
- 1 : Je rêve de moi-même et dans ce cas le rêve est souvent banal et ennuyant. Le rêve est réaliste, reprend des moments de la journée... Bref le rêve de base dont limite je pourrais me passer le souvenir.
- 2 : Le rêve où j'incarne quelqu'un d'autre. Dans ce cas là, bye bye la Physique. Ce sont les rêves que je préfère, c'est comme regarder la télé tout en le vivant. S'il existe plusieurs personnages dans ce genre de rêve, je change souvent de "première personne". Je m'explique, si je rêve que je suis A et que je rencontre B, je peux tout à coup devenir B et faire ma life puis, plus tard, revenir à A. Cela me permet d'aborder mes rêves sous plusieurs angles et de le vivre comme une série télévisée mais en mieux. Dans ce genre de rêve, il peut m'arriver de me dire "Un avion qui se transforme instantanément en voiture ce ne serait pas possible en vrai" mais je continue le rêve comme si de rien était. Je ne m'avancerais pas à affirmer qu'il s'agisse de basse lucidité vu que je ne suis pas particulièrement experte dans le domaine.
- 3 : Le cauchemar. L'ambiance est lugubre, il fait sombre. Bref, je ne me sens pas en sécurité et je sais que si je ne change pas de rêve, je vais mourir. Normalement quand je vois un décor louche un peu trop dark, je change de rêve (comme si on zappait de chaîne sur une télé) ou je me réveille si c'est trop tard.

  Seulement voilà, cette nuit ça m'a saoulée. J'ai fait un début de cauchemar, du genre je remarque que le décor est sombre et inquiétant. Je commence à me dire je vais m'en aller mais (OH POURQUOI) je me suis dite que j'en avais marre et que j'allais reprendre les choses en main. (Essayais-je de me rassurer ?). J'ai prononcé les mots suivants à voix basse : "Je suis consciente que je suis dans un rêve et à trois je me réveillerai chez moi dans ma piscine en train de prendre un bain" tout en visualisant la scène dans ma tête, "et je n'entendrai plus le bruit des oiseaux au loin". Je ferme les yeux puis, les ré-ouvre lentement. Crotte de biquette (pour rester dans le langage soft) je suis pas du tout là où je voulais être. Je suis vraiment chez moi, dans mon lit. Je pense m'être réveillée en vrai mais non (faux réveil quand tu me tiens...). Pour la faire courte, là je vois un truc qui me fait flipper depuis que je suis petite (ce n'est pas un chien) et je me réveille en vrai horrifiée de ce que j'ai vu et fait dans mon faux réveil.

   Comme à mon habitude, quand je suis bien flippée au réveil je sais que la nuit est achevée et que je vais sagement attendre que le jour se lève. Je fais mes petites recherches sur internet et là paf je me dis "mais pourquoi j'ai pas cherché un forum sur les rêves plus tôt ?". Pour certaines raisons, je me suis inscrite sur celui-ci. Paf paf me voici !

   Je me pose énormément de questions de base, et notamment vis-à-vis des rêves. Je ne savais pas trop où aller mais me voici désormais, je compte sur vous (sans mettre la pression Very Happy). Je ne sais pas encore si je veux rêver en haute lucidité, de peur de perdre la créativité de mes rêves, mais peut être qu'en apprenant, je pourrais mieux faire face à mes débuts de cauchemars. Voilà voilà, j'ai essayé de faire le plus court possible.

PS : J'attends d'abord une réponse avant de reposter un truc. Je sais que RudyK passera lire, je le vois plutôt bien actif sur le forum (il fallait que je vérifie que quelqu'un est bien toujours actif ici et c'est tombé sur toi héhé), bonjour RudyK.

PPS : S'il passe pas j'aurais l'air débile mais dans ce cas ça restera entre nous...
avatar
Ariena
Rêveur

Messages : 68
Date d'inscription : 16/07/2017
Age : 21

Revenir en haut Aller en bas

Re: Présentation d'Ariena

Message par RudyK le Dim 16 Juil 2017 - 14:06

Haha ! Super présentation Very Happy 
Bonjour Ariena,
je vois que tu as bien observé mon activité alors que tu n'en es qu'à ton premier post, c'est merveilleux Razz

J'imagine que tu sais déjà ce que je vais te dire, si tu le souhaites, n'hésite pas à ouvrir un Journal de rêves dans la section éponyme Wink

La mémoire onirique est quelque chose qui me fascine vraiment depuis que j'ai commencé à m'intéresser aux rêves lucides. Maintenant, même mes rêves normaux m'épatent, je le vis comme une aventure sur un support qu'on ne peut reproduire (et donc pas comme un film, un livre ou un jeu vidéo qu'on pourrait conseiller/prêter à quelqu'un pour qu'il puisse le vivre de la même manière).

Même si la lucidité n'est pas ta priorité, on se fera une joie de discuter sur le rêve et répondre à tes questions. Je pense que vaincre tes cauchemars est plutôt ce que tu cherches dans un premier temps, et tu es sur la bonne piste en venant ici Wink

Si tu veux "chatter" avec nous, on a aussi un serveur Discord textuel, où on passe de temps en temps, parler de tout et n'importe quoi, du rêve ou non.
(je te laisse le soin de le trouver sur le site, ça te fera une petite visite si tu ne l'as pas déjà fait Wink ).

Bref, version courte : Bienvenue à toi Very Happy

_________________
Nouvel admin, voyageur onirique démentiel ♪
avatar
RudyK
Administrateur

Messages : 2747
Date d'inscription : 31/07/2011

Revenir en haut Aller en bas

Re: Présentation d'Ariena

Message par Sully Cobb le Mer 19 Juil 2017 - 4:49

Bienvenue Ariena Wink...Avant d'venir plus en détail sur certains points,j'aimerais d'abord t'poser ces questions:
Est-ce que dans l'passé tu tenais un JDR dans l'but 1er d'extérioriser par écrit tes angoisses cauchemardesques (qui est une bonne thérapie en soi)? Et est-ce que tes cauchemars d'enfance refont surface p'tit à p'tit depuis que tu tiens ton JDR seulement au gré de tes envies et plus dans l'même but qu'avant?
J'essaie d'voir s'il peut éventuellement y avoir un rapport quelconque Wink...


 Je me pose énormément de questions concernant les rêves "normaux" et les rêves lucides
Cela prouve que tu t'intéresses aux rêves.Après,il faut surtout éviter de tjrs chercher à tout prix à interpréter tt ç'qui arrive en rêve,en pensant qu'il y a forcément une signification ou une raison à tout.Sinon tu risques IRL de percevoir ton univers onirique de façon principalement psychanalytique que d'façon ludique...

 Dans ce genre de rêve, il peut m'arriver de me dire "Un avion qui se transforme instantanément en voiture ce ne serait pas possible en vrai" mais je continue le rêve comme si de rien était. Je ne m'avancerais pas à affirmer qu'il s'agisse de basse lucidité
Parfois,on peut très bien s'dire qu'on n'est pas IRL sans que la moindre once de lucidité ns fasse prendre conscience que l'on est entrain d'rêver...

 Je commence à me dire je vais m'en aller mais je me suis dite que j'allais reprendre les choses en main.J'ai prononcé les mots suivants à voix basse : "Je suis consciente que je suis dans un rêve et à trois je me réveillerai chez moi dans ma piscine en train de prendre un bain" tout en visualisant la scène dans ma tête, "et je n'entendrai plus le bruit des oiseaux au loin". Je ferme les yeux puis, les ré-ouvre lentement. Crotte de biquette (pour rester dans le langage soft) je suis pas du tout là où je voulais être. Je suis vraiment chez moi, dans mon lit. Je pense m'être réveillée en vrai mais non (faux réveil quand tu me tiens...).
Si par "m'en aller" t'entends par là "fuir",la fuite peut créer en toi un sentiment d'angoisse et ce sentiment peut suffire à rendre le décor encore plus inquiétant.Dans ce genre de situation,vu que nos émotions vont généralement de pair avec notre comportement,une bonne approche est d'adopter un comportement différent en modifiant tes émotions juste par la simple volonté...
Par ailleurs,il vaut mieux éviter de provoquer intentionnellement son réveil lors d'un cauchemar car cela débouche souvent sur des FRs,PS,etc...Et dans ton cas c'est ç'qui s'est passé car,même si tu l'as fait dans l'but de changer de décor et non dans celui de t'réveiller,le fait de juste fermer les yeux et les rouvrir a tendance à ns réveiller IRL ou en FR...

Sully Cobb
Maitre des Rêves

Messages : 1218
Date d'inscription : 18/09/2014

Revenir en haut Aller en bas

Re: Présentation d'Ariena

Message par Ariena le Mer 19 Juil 2017 - 5:41

L'origine de mon JDR

   J'aime l'odeur des bouquins et quand je croise des petits carnets ou des petits livres vides dans lesquels on peut écrire dedans, je résiste rarement à l'envie de les acheter x) J'ai plein de petits carnets où je note des trucs en tout genre. Depuis que je suis petite, j'ai toujours un carnet qui sert de "journal intime" (j'ai très peu écrit dans ces journaux au final). Et puis un jour (en 2015), j'ai acheté un petit carnet que je trouvais trop craquant et j'y ai eu l'idée de faire un mixte entre journal "intime" (en soit il s'agit plutôt de réflexions que de "Très cher journal, aujourd'hui...") et JDR.
   Donc en soit la réponse à ta question est non, le JDR que j'utilise toujours n'avait pas pour but d'extérioriser des angoisses cauchemardesques mais disons plutôt qu'à la base, j'ai commencé à écrire dedans pour extérioriser ma peine IRL et que j'en profitais de noter mes rêves. (Au final, ma peine IRL s'est évidemment retrouvée dans mes rêves, m'enfin...)

Comment j'ai écrit dedans au fil du temps


   Au début, je ne notais que mes rêves qui prenaient trop de place dans ma tête (rêve trop détaillé qui reste coincé en tête). J'étais en prépa, disons que je faisais le tri dans mon espace mémoire.
   Ensuite, j'ai lu "Le sixième sommeil" de Bernard Werber (il y a un ou deux mois ?) et là j'ai eu une envie folle de ré-écrire mes rêves mais de manière plus sérieuse : être plus régulière sur mon sommeil, prendre des notes à la fin de chaque réveil... Grâce à ça, j'ai commencé à mieux me souvenir de mes rêves, avec encore plus de précisions pour chacun d'entre eux. Ma mémoire onirique a nettement augmenté. J'ai arrêté brusquement, il n'y a pas longtemps parce que mon frère a fait le con niveau réinscription école et j'étais trop préoccupée par ce petit imbécile pour m'occuper de mon JDR.

Ma curiosité

   En effet je me pose beaucoup de questions, déjà de base, mais aussi sur le sommeil, les rêves... Par contre du coup, je le précise, je ne tiens pas à interpréter le sens de mes rêves. Comme on peut le voir dans mon JDR, je me suis toujours contentée de "vivre le rêve". Au réveil, ça me fait juste une bonne histoire à raconter. A détail près que maintenant je dois faire face à des FR que je ne maîtrise pas :/ (et qu'au réveil je pleure en PLS comme une gamine)

En ce qui concerne les brefs passages de lucidité

   Quand je suis dans mon rêve, quelques fois j'ai juste le sentiment de rêver et je sais plus ou moins qu'il peut rien m'arriver parce que je sais que si le rêve tourne au cauchemar je peux "zapper" le rêve. Après aussi, y a des moments où, en effet, je me dis "ça c'pas possible en vrai mais du coup ici c'est cool parce que ça marche" et je suis bêtement le rêve. 
   Un exemple, dans un de mes rêves, je suis en voiture et je devais tourner soit à gauche, soit à droite mais je savais que anyway ce serait pas la bonne route. J'ai décidé de tourner à droite (fallait bien que je tourne :/). C'est comme si je faisais parfois des choix, sans décider volontairement de ce qu'il va en découler.
   Par contre, en FR, c'est la panique totale >o<. Je suis désemparée, j'ai l'impression d'être réveillée pour de vrai sauf qu'il se passe des trucs pas normaux et je capte pas que c'est pas normal.

Moi et les cauchemars

   A force d'en faire depuis toute petite (au début je faisais vraiment que ça :'(, vdm), j'ai développé les capacités de reconnaître l’environnement d'un cauchemar et de pouvoir "m'en aller" == changer de rêve (soit je me réveille et je me rendors, soit le décor change mais jusqu'ici je pensais carrément que c'était un nouveau rêve qui commençait et non juste un décor onirique qui se modifie). Je reconnais le décor qui m'angoisse et je sais que si je reste je vais flipper et des trucs vont apparaître. Une peur d'enfance que j'avais gentillement bien refoulée est revenue en FR (c'pour ça que jsuis ici en fait).
   Je n'ai aucune idée de "pourquoi des FR apparaissent maintenant" alors qu'avant ça se passait tranquilou :/.
   Jamais eu de PS au passage. Par contre, à mon tout premier FR je ne pouvais pas bouger, j'étais hyper lourde et je me suis faite la réflexion " 'Tin ça se trouve c'est une fameuse PS dont mon frère a si peur", j'ai essayé de me calmer (comme quand j'ai des crises d'asthme et que je dois contrôler ma respiration...) et de bouger mes mains. J'ai réussi à bouger celle de gauche et j'ai mis du temps avant de réussir à appeler le fixe de ma maison. Et à ce moment là, je me suis réveillée pour de bon.


   Je vous suis vraiment très reconnaissante de bien vouloir m'aider (ainsi que d'autres), ça fait tellement chaud au coeur de savoir qu'on est pas tout seul et que nos problèmes peuvent se gérer >o< Un grand merci :*

EDIT : Première page de mon JDR IRL
"Mardi 15 Septembre 2015

   Je viens d'acheter ce pitit carnet tout mignon. Je ne sais pas encore ce que je vais en faire. Peut-être un mixte entre un journal et un cahier des rêves."
=> Je savais pas à l'époque que des gens s'en servaient pour augmenter leur mémoire onirique.
avatar
Ariena
Rêveur

Messages : 68
Date d'inscription : 16/07/2017
Age : 21

Revenir en haut Aller en bas

Re: Présentation d'Ariena

Message par RudyK le Mer 19 Juil 2017 - 8:35

Ça nous fait chaud au coeur de voir une nouvelle membre investie telle que toi arriver aussi Smile

_________________
Nouvel admin, voyageur onirique démentiel ♪
avatar
RudyK
Administrateur

Messages : 2747
Date d'inscription : 31/07/2011

Revenir en haut Aller en bas

Re: Présentation d'Ariena

Message par Sully Cobb le Sam 22 Juil 2017 - 20:51

Merci pour la réponse détaillée Wink...

Ensuite, j'ai lu "Le sixième sommeil" de Bernard Werber (il y a un ou deux mois ?) et là j'ai eu une envie folle de ré-écrire mes rêves
Décidément,ce nom revient souvent lol.Malgré le savoir très limité de l'auteur sur l'sujet,ses livres ont l'don de donner envie à pas mal de personnes de s'mettre au RL.En commençant par son livre sur les Senoïs qui a été l'précurseur de cette tendance (livre dont on y trouve également pas mal d'idioties mais bon,on n'peut pas vraiment l'reprocher à Werber si on connait son style littéraire.C'est à ns d'faire la part des choses,et d'en prendre et d'en laisser.).
Après Inception qui avait relancé cette mode assez récemment,on pourrait dire que Werber est en qque sorte le Nolan du roman Rolling Eyes ...

je suis en voiture et je devais tourner soit à gauche, soit à droite mais je savais que anyway ce serait pas la bonne route.
Ça relève plus de l'onirocroyance car il n'y a aucune raison pour que cela se passe obligatoirement toujours comme ceci.Le rêve ne fait que s'adapter à tes attentes dans ces moments-là...

-Quand je suis dans mon rêve, quelques fois j'ai juste le sentiment de rêver et je sais plus ou moins qu'il peut rien m'arriver parce que je sais que si le rêve tourne au cauchemar je peux "zapper" le rêve. Après aussi, y a des moments où, en effet, je me dis "ça c'pas possible en vrai mais du coup ici c'est cool parce que ça marche" et je suis bêtement le rêve...

-A force d'en faire depuis toute petite (au début je faisais vraiment que ça :'(, vdm), j'ai développé les capacités de reconnaître l’environnement d'un cauchemar et de pouvoir "m'en aller" == changer de rêve... 
Apparemment t'as conscience de n'pas être IRL et qu'tu peux donc exercer un certain contrôle sur ton environnement onirique.Mais as-tu conscience pour autant d'être entrain d'rêver Neutral ?

Par contre, à mon tout premier FR je ne pouvais pas bouger, j'étais hyper lourde et je me suis faite la réflexion " 'Tin ça se trouve c'est une fameuse PS dont mon frère a si peur"
C'est ç'qui peut arriver qd on cherche particulièrement à s'réveiller d'un cauchemar...Là il est surtout question de "fausse" PS qui est quasiment impossible à distinguer d'une "vraie" PS,vu que les symptômes sont généralement similaires...Après,de la à dire que l'une est vraie et l'autre fausse est un peu paradoxal étant donné que ces 2 types de PS sont forcément rêvés.L'une se passant durant le FR (donc lors de la phase REM) et l'autre se passant durant la transition veille-REM (ou REM-veille)...

-j'ai l'impression d'être réveillée pour de vrai sauf qu'il se passe des trucs pas normaux et je capte pas que c'est pas normal...

-Je n'ai aucune idée de "pourquoi des FR apparaissent maintenant" alors qu'avant ça se passait tranquilou... 
-Malheureusement,détecter les FRs n'est pas chose aisée car les 3/4 du temps ils reproduisent fidèlement la réalité...

-Concernant leur apparition,déjà cela n'veut pas dire forcément pour autant que t'en faisait moins par le passé.Le fait de les percevoir bcp moins souvent peut t'donner cette impression...
Ensuite,le fait que tu t'rendes compte plus facilement de tes FRs peut être dû à 1 voire ces 2 raisons:
La 1ère,c'est que provoquer un réveil volontaire suite à un cauchemar mène la plupart du temps soit une PS soit à un FR...
La 2ème est plus liée à ton sommeil et ton rappel onirique.D'habitude,les plusieurs micro-réveils que l'on fait chaque nuit passent inaperçus.Mais,à partir du moment que l'on travaille son rappel,on a plus conscience de ces derniers durant lesquels peuvent s'produire justement des FRs...Et leur souvenir au matin est particulièrement renforcée lorsqu'on exerce une activité lors de ces micro-réveils/réveils (comme noter ses rêves entre autres)...

Sully Cobb
Maitre des Rêves

Messages : 1218
Date d'inscription : 18/09/2014

Revenir en haut Aller en bas

Re: Présentation d'Ariena

Message par Ariena le Sam 22 Juil 2017 - 21:24

Merci à toi surtout, la grande majorité de tes posts sur le fofo m'ont appris des choses :3

Je lisais Werber bien avant ce livre, j'adore son style Smile Et sinon en cauchemar, je suis sûre d'être en train de rêver. C'est venu avec le temps et la récurrence de certains x.x .
avatar
Ariena
Rêveur

Messages : 68
Date d'inscription : 16/07/2017
Age : 21

Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum